MENU
Écoute en direct
En ondes avec Sylvain Bureau
Le bonheur facile
STEP BY STEP - NEW KIDS ON THE BLOCK
Voir les chansonsjouées récemment +
Exprimez-vous! Par téléphone Par courriel Sur Facebook
Nouvelles
Faits divers - justice

22 novembre 2022

Kevin St-Onge perd ses privilèges en lien avec sa libération conditionnelle

par Salle des nouvelles

Kevin St-Onge a perdu sa libération conditionnelle, et ce, quelques jours seulement après l’avoir obtenue.

Selon notre collaboratrice Stéphanie Gendron, l’homme de Saint-Pascal, qui a été condamné à une peine de prison de 729 jours pour leurre d’enfants ayant fait huit victimes, n’a pas respecté toutes ses conditions.

Après avoir évalué son comportement irréprochable et sa participation à différentes thérapies en détention, la Commission québécoise des libérations conditionnelles avait autorisé sa libération conditionnelle le 19 septembre dernier. Le 18 octobre, elle a toutefois été suspendue jusqu’à nouvel ordre.

Une vérification d’usage de son cellulaire a permis de constater qu’il avait eu recours aux réseaux sociaux, un privilège qui lui était interdit. Il a également consulté le site eBay pour consulter des annonces de vente de sous-vêtements féminins. Cette situation est considérée comme inquiétante en considérant la nature de ses crimes.

Rappelons qu’en 2018 et 2019, Kévin St-Onge avait sollicité des jeunes filles de 11 à 17 ans sur les réseaux sociaux pour qu’elles lui envoient des photos érotiques. Il avait alors envoyé des photos de son pénis et une vidéo de lui en train de se masturber.

Avec la collaboration de Stéphanie Gendron - Le Placoteux 

Retour aux nouvelles

Vous avezune nouvelle?

Cinéma Princesse