MENU
Écoute en direct
 
 
LONDON NIGHTS (VF) - GARDNER EVA
Voir les chansonsjouées récemment +
Exprimez-vous! Par téléphone Par courriel Sur Facebook
Nouvelles
Actualités

17 mai 2022

Un plan B pour l'usine de biométhanisation : un entrepreneur propose la production d'électricité

par Louis Deschênes

Crédit photo : Courtoisie

Un homme d’affaires de Rivière-du-Loup propose un plan B pour finalement rentabiliser l’usine de biométhanisation qui ne produit toujours pas de gaz naturel liquéfié après toutes ces années.

Propriétaire du Groupe Trileck, spécialisé dans les générateurs d’électricité, Francis Nadeau arrive avec une solution qui permettrait à la SÉMER de souffler un peu, elle qui croule présentement sous les dettes. L’idée est simple, mais efficace. Il s’agit de prendre les gaz émanant des matières putrescibles et de les transformer en électricité pour ensuite la vendre à Hydro-Québec. Des programmes favorisant la production d’électricité existent d’ailleurs déjà chez Hydro-Québec.

Les commentaires de Francis Nadeau

Francis Nadeau a déjà proposé son projet à Michel Lagacé, président de la SÉMER. Il dit avoir eu une bonne écoute, mais que l’idée avait été étudiée et elle n’avait finalement pas été retenue. L’homme d’affaires est convaincu que la transformation des gaz et la production d’électricité demeurent la solution la plus fiable, puisque le modèle a été éprouvé ailleurs et les revenus sont au rendez-vous.

Les commentaires de Francis Nadeau

Questionné par notre service de nouvelles sur le sujet, Michel Lagacé nous a confirmé que le projet a jadis été proposé et il été analysé l’an passé par un comité technique. Cependant, la SÉMER a décidé de ne pas retenir l’option pour diverses raisons.

Retour aux nouvelles

Vous avezune nouvelle?

Cinéma Princesse