MENU
Écoute en direct
 
 
NOMADE SEDENTAIRE - PARENT KEVIN
Voir les chansonsjouées récemment +
Exprimez-vous! Par téléphone Par courriel Sur Facebook
Nouvelles
Actualités

20 mars 2020

Un an plus tard, la SÉMER attend toujours sa subvention gouvernementale

par Gilles Lebel

Crédit photo : Stéphanie Gendron

Le 19 mars 2019, Michel Lagacé, lors d’une conférence de presse largement médiatisée, avait confirmé que la SÉMER allait miser sur la production de gaz comprimé, officialisant du même coup une entente avec Énergir. Un an plus tard, la subvention gouvernementale, nécessaire pour la transformation de l’usine de biométhanisation, se fait toujours attendre.

Au lendemain de l’annonce de 4,9 millions de dollars pour la réfection du navire l’Héritage 1 par le député Denis Tardif, le président de la SÉMER pense que la subvention de 2,3 millions de dollars pour l’usine ne saurait tarder. Selon Michel Lagacé, les gens qui ont analysé le dossier de la SÉMER ont obtenu satisfaction sur l’ensemble des questionnements qui ont été soulevés par le gouvernement. Tout en indiquant qu’il n’y avait pas de lumière jaune ni de lumière rouge actuellement allumées sur l’obtention de la subvention, le préfet Lagacé s’attend à une annonce qui devrait faire bien des heureux dans l’entourage de l’usine de Cacouna.

« Les discussions qu’on a avec le gouvernement du Québec nous apparaissent très positives. Incessamment, on devrait être bien heureux des réponses qu’on va recevoir de la part du gouvernement du Québec », de mentionner Michel Lagacé lors d’un entretien téléphonique jeudi après-midi. 

D’autre part, selon Michel Lagacé, c’est au cours des prochains jours qu’on devrait connaître l’identité du partenaire privé qui va fournir des quantités importantes de matières à la SÉMER.

Retour aux nouvelles

Vous avezune nouvelle?

Cinéma Princesse