MENU
Écoute en direct
 
Même le week-end
SO EASY - MATT LAURENT
Voir les chansonsjouées récemment +
Exprimez-vous! Par téléphone Par courriel Sur Facebook
Nouvelles
Actualités

28 February 2024

Avenir de la traverse : la démarche tranquille de Cacouna

par Daniel St-Pierre

Crédit photo : Courtoisie

La Municipalité de Cacouna a fait paraître une lettre ouverte dans la plus récente édition de l’hebdomadaire Info Dimanche dans laquelle elle fait état de ses objectifs et de sa stratégie dans le dossier de l’offre de service de traversier entre la rive sud et Charlevoix.

La parution, signée par la mairesse Suzanne Rhéaume, rappelle dès les premières lignes qu’il s’agit d’un enjeu régional, et ce, peu importe la décision qui sera rendue. Elle insiste une fois de plus sur le fait que le port de mer de Gros-Cacouna a tous les atouts pour accueillir ce projet économiquement avantageux. C’est toutefois la définition de la stratégie cacounoise qui attire particulièrement l’attention.

Suzanne Rhéaume se positionne sur une défense du dossier dans le respect et sur la confiance qu’elle met dans les compétences qui procèdent à l’analyse du dossier depuis des mois.

On se souviendra que le clan louperivois a mis en doute plusieurs aspects du traitement de l’enjeu par la Société des traversiers du Québec, allant même jusqu’à utiliser un député du Parti libéral du Québec pour porter son dossier lors de la période de questions de l’Assemblée nationale du 7 février dernier, tout en tenant la députée caquiste de Rivière-du-Loup-Témiscouata, Amélie Dionne, à l’écart de la démarche.    

En conclusion, la mairesse Rhéaume écrit qu’il est temps de faire émerger des projets et d’animer la région sans tomber dans les conflits.

Retour aux nouvelles

Vous avezune nouvelle?

Cinéma Princesse