MENU
Écoute en direct
 
 
PARTOUT - ROXANE BRUNEAU
Voir les chansonsjouées récemment +
Exprimez-vous! Par téléphone Par courriel Sur Facebook
Nouvelles
Politique

20 octobre 2022

Conseil des ministres : Amélie Dionne écartée, Maïté Blanchette Vézina sera responsable du Bas-Saint-Laurent

par Kévin Beaulé

Crédit photo : Courtoisie

Amélie Dionne a finalement été écartée jeudi après-midi du conseil des ministres par François Legault.

La nouvelle députée de Rivière-du-Loup/Témiscouata ne fait pas partie de la trentaine de candidats qui se déplaceront en limousine lors des quatre prochaines années. Sa voisine de comté, soit Maïté Blanchette Vézina, n’est toutefois pas restée dans l’ombre. La nouvelle élue dans Rimouski sera à la tête du ministère des Ressources naturelles et des Forêts. Elle sera aussi la ministre responsable des régions du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie. Il s’agit d’une première, en vingt ans, qu’un député de Rimouski accède au conseil des ministres du gouvernement du Québec.

Plusieurs élus de la région, dont les préfets Bertin Denis et Michel Lagacé de même que Mario Bastille, maire de Rivière-du-Loup, avaient publiquement manifesté leur désir de voir Amélie Dionne accéder au conseil des ministres.

Parmi les nominations de François Legault, notons l’arrivée de Geneviève Guilbault comme ministre des Transports. Les intervenants régionaux qui souhaitent le maintien de la traverse à Rivière-du-Loup devront donc négocier avec une nouvelle intervenante. Pour leur part, Pierre Fitzgibbon, qui sera à la tête d’un super ministère combinant l’Économie, l’Innovation et l’Énergie, aura le dernier mot dans le dossier de la subvention supplémentaire allouée ou non à la SÉMER, tandis que Bernard Drainville devra trancher dans le dossier de la nouvelle école primaire à Saint-Antonin comme nouveau ministre de l’Éducation.     

Retour aux nouvelles

Vous avezune nouvelle?

Cinéma Princesse