MENU
Écoute en direct
 
 
MA VERSION DU BONHEUR - BRUNET ARIANE
Voir les chansonsjouées récemment +
Exprimez-vous! Par téléphone Par courriel Sur Facebook
Nouvelles
Actualités

15 May 2024

CHRGP : des inquiétudes dans le département d'ophtalmologie

par Kévin Beaulé

La situation est précaire au département d’ophtalmologie du Centre hospitalier régional du Grand-Portage.

Selon une communication qui a récemment été transmise aux têtes dirigeantes du CISSS du Bas-Saint-Laurent, signée par une patiente du nom de Louise Laplante, l’inquiétude serait à son comble à la suite du départ du Dr Réjean Grenier. Une seule spécialiste, soit Assia Chergui, serait toujours en poste à Rivière-du-Loup pour assurer les urgences, les suivis des patients du Dr Grenier et de ses propres patients, et ce, pour l’ensemble du territoire desservi par le CHRGP.

Dans la lettre, qui a notamment été envoyée à Jean-Christophe Carvalho, président-directeur général du CISSS, il est indiqué que la situation actuelle ne peut plus perdurer. Selon Louise Laplante, la Dre Chergui ne pourra maintenir le rythme sans l’aide d’un autre ophtalmologiste. Il serait donc impératif qu’une solution soit envisagée pour enlever de la pression sur la spécialiste toujours en poste. Louise Laplante s’inquiète d’une éventuelle rupture de service, qui obligerait des dizaines de patients, principalement des aînés, à faire de la route pour obtenir des soins.

Le CISSS se fait rassurant 

Le CISSS du Bas-Saint-Laurent confirme que le département d’ophtalmologie au Centre hospitalier régional du Grand-Portage est dans une position inconfortable avec la présence d’une seule spécialiste. Gilles Turmel, responsable des communications, souhaite toutefois atténuer les craintes des patients. La Dre Assia Chergui, qui est seule pour assumer toutes les tâches du département, reçoit du soutien de ses collègues de Rimouski. Le CISSS assure du même souffle que tout est mis en place pour continuer à maintenir l’offre de services habituelle.

Gilles Turmel ajoute que les démarches se poursuivent afin de recruter deux nouveaux ophtalmologistes, tant au Québec qu’à l’international. Le plan d’effectif médical du ministère de la Santé et des Services sociaux prévoit trois spécialistes au Centre hospitalier régional du Grand-Portage.    

Retour aux nouvelles

Vous avezune nouvelle?

Cinéma Princesse