MENU
Écoute en direct
 
 
SOMEBODY ELSE (V.F.) - NOVA ROSE
Voir les chansonsjouées récemment +
Exprimez-vous! Par téléphone Par courriel Sur Facebook
Nouvelles
Actualités

23 septembre 2021

L'avenir de l'église Saint-François à Rivière-du-Loup se précise

par Kévin Beaulé

Les membres du conseil de Fabrique de Saint-Patrice de Rivière-du-Loup se sont réunis mercredi soir en assemblée. L’avenir de l’église Saint-François faisait partie des points à l’ordre du jour.

Le président Gaston Pelletier confirme que les membres ont revu l’ensemble du dossier en profondeur. Il confirme qu’une décision a été prise. Cependant, il réserve ses premiers commentaires pour plus tard, lui qui souhaite en premier lieu avertir la Corporation du patrimoine religieux des tenants et aboutissants de la rencontre. 

« On a eu une rencontre mercredi. On a revu l’ensemble du dossier. Des décisions ont été prises, mais elles seront annoncées d’abord à la corporation. On se doit d’être respectueux envers ces gens-là, car ils nous ont écrit pour avoir un bilan », de mentionner Gaston Pelletier.

Rappelons que notre service de nouvelles apprenait en primeur dans les dernières semaines l’intérêt d’un promoteur qui travaille dans le domaine de l’immobilier pour l’église St-François. Son projet impliquerait la démolition de l’église, tout en préservant sa façade, afin de construire des condos.   

Opération réussie pour les travaux du clocher de l'église Saint-Patrice 

La Fabrique de Rivière-du-Loup a fait le bilan final jeudi après-midi sur les travaux de réfection qui ont été réalisés dans les derniers mois sur le clocher de l’église Saint-Patrice. Le président Gaston Pelletier n’était pas peu fier de finalement conclure ce dossier, qui aura fait couler beaucoup d’encre depuis les fortes rafales de vent qui ont endommagé la structure en 2019.

Les travaux, qui auront nécessité l’installation d’un immense échafaud de 250 marches et de 125 pieds de hauteur, auront coûté 645 000 $. Le budget avait été établi à 650 000 $. La compagnie d’assurance a assumé une somme de 600 000 $, tandis que la Fabrique a ajouté un montant de 50 000 $ qui aura permis de réaliser des travaux de renforcement.

Le clocher est maintenant de retour à sa position initiale. Gaston Pelletier assure qu’il est également prêt à affronter toutes les intempéries, puisque le bois endommagé a été remplacé par du métal, un matériau beaucoup plus résistant.

Retour aux nouvelles

Vous avezune nouvelle?

Cinéma Princesse