MENU
Écoute en direct
 
 
Exprimez-vous! Par téléphone Par courriel Sur Facebook
Nouvelles
Actualités

20 avril 2019

Congestion monstre sur la 132 pour le Vendredi saint

par Kévin Beaulé

Crédit photo : Courtoisie

Les nouvelles installations du ministère des Transports afin de régler le problème des bouchons de circulation sur la route 132, devant la Fromagerie des Basques à Notre-Dame-des-Neiges, n'ont pas passé leur premier test. 

Lors du premier long congé depuis la fin des travaux, soit lors du Vendredi saint, des centaines d'automobilistes ont été impliqués dans un important bouchon de circulation s'échelonnant sur quelques kilomètres. La situation a d'ailleurs été décriée par plusieurs citoyens sur les médias sociaux, visiblement déçus de l'échec des feux de circulation. 

Jean-Marie Dugas, maire de Notre-Dame-des-Neiges, a notamment exprimé sa déception, tout comme son homologue à Rimouski, Marc Parent. Ce dernier a d'ailleurs interpellé directement le ministre des Transports, François Bonnardel. Il lui a clairement demandé de faire du prolongement de l'autoroute 20 vers Rimouski une priorité afin d'éviter ce genre de scénario. Il a ainsi demandé au ministre d'inscrire le projet au Plan quinquennal d'investissements. 

La situation pourrait être de nouveau difficile à la fin du congé de Pâques. Plusieurs automobilistes appréhendent également avec beaucoup de pessimisme les prochaines semaines des vacances de la construction. 

Notre service de nouvelles a tenté de rejoindre le ministère des Transports afin d'obtenir un commentaire sur la situation. Rappelons que lors de la mise en opération des feux de circulation au début du mois de mars, les représentants du MTQ avaient confirmé qu'une période de rodage allait être nécessaire. 

Les nouvelles installations situées devant la Fromagerie des Basques sur la route 132 ont nécessité des investissements majeurs de plus d'un million de dollars, dont 300 000 $ uniquement pour les feux de circulation. 

Retour aux nouvelles

Vous avezune nouvelle?

Cinéma Princesse