MENU
Écoute en direct
En ondes avec Louis Deschênes, Gilles Lebel
Retour PM
Exprimez-vous! Par téléphone Par courriel Sur Facebook
Nouvelles
Actualités

22 février 2019

Michel Lagacé accorde peu de crédibilité au rapport sur l'usine de biométhanisation

par Louis Deschênes

Crédit photo : Gilles Lebel

Le Réseau d’information sur les municipalités a déposé, jeudi soir à la séance du conseil de la MRC de Rivière-du-Loup, le rapport de 19 pages ayant comme objectif de démontrer l’évolution des facteurs d’échec de la SÉMER, gestionnaire de l’usine de biométhanisation.

Ce document vient également appuyer une demande d’enquête qui a officiellement été acheminée aux instances gouvernementales, dont le Vérificateur général du Québec. Appelé à commenter le dossier, Michel Lagacé, président de la SÉMER et préfet de la MRC de Rivière-du-Loup, a fortement réagi, affirmant que le document est un ramassis de demi-vérités.

« Il y a un paquet de propos qui ne tiennent pas la route, voire même des propos mensongers. Par exemple, de dire que des matières ont été acheminées de la SÉMER vers le lieu d’enfouissement technique pour 2017-2018, c’est profondément erroné. J’ai lu le rapport. C’est bien écrit, mais c’est un ramassis de demi-vérités et de purs mensonges », de commenter le président de la SÉMER.

Concernant la production de la première goutte de gaz naturel liquéfié qui se fait attendre, Michel Lagacé n’avait rien de nouveau à dire sur ce sujet qui continue d’indisposer les dirigeants.

« On devrait plutôt être très heureux de contribuer à enlever des gaz à effet de serre dans l’environnement. Notre biogaz est actuellement purifié à 99,7%, ce qui est excellent. Cependant, on ne vous donne plus de date, car après ça, vous nous rappelez que ce n’est pas facile les dates », de conclure le préfet de la MRC de Rivière-du-Loup.   

Retour aux nouvelles

Vous avezune nouvelle?

Cinéma Princesse