MENU
Écoute en direct
 
 
LA LISTE - ROSE
Voir les chansonsjouées récemment +
Exprimez-vous! Par téléphone Par courriel Sur Facebook
Nouvelles
Actualités

12 janvier 2021

Antoine Déry en faveur du maintien de la semaine de relâche en mars

par Louis Deschênes

Crédit photo : Le Placoteux

Le retour en classe des élèves du primaire s’est déroulé sans anicroche majeure dans sur le territoire du Centre de services scolaire de Kamouraska/Rivière-du-Loup.

Le directeur général Antoine Déry s’est dit une fois de plus surpris de la capacité d’adaptation des jeunes, mais particulièrement pour ceux qui sont en 5e et 6e année qui doivent porter le masque en tout temps. Les prochaines journées permettront de faire quelques ajustements, mais la réponse a été plutôt bonne pour la première journée de classe.

« Les enfants ont un capacité d’adaptation assez surprenante. Le retour va très bien. Le port du masque suscite des commentaires, mais je vous dirais que dans l’ensemble, le retour se déroule très bien », de dire Antoine Déry.  

Pour les élèves du secondaire, le retour sur les bancs d’école se fera lundi prochain en présentiel. Il semble que tout soit en place pour accueillir les jeunes qui recevront des masques de procédure qu’ils devront porter en tout temps, à l’extérieur comme à l’intérieur.

Rappelons que le fait d’être en zone rouge change la situation pour la fréquentation des élèves de 3e, 4e et 5e secondaire. Ils seront en alternance entre l’enseignement à distance et les bancs d’école, et ce, selon un horaire défini par leur établissement respectif.

En faveur du maintien de la semaine de relâche 

Alors que certains chroniqueurs militent pour l’annulation de la semaine de relâche, le ministre de l’Éducation Jean-François Roberge a affirmé sur les ondes du 98,5 qu’il n’avait pas l’intention de la retirer.

Antoine Déry a d’ailleurs confirmé que jusqu’à maintenant, les dirigeants n’ont reçu aucune directive qui laisserait croire à l’annulation de la semaine de relâche en mars prochain. Une décision appuyée par le directeur général du Centre de services scolaire de Kamouraska/Rivière-du-Loup, qui est d’avis que les jeunes et les enseignants auront besoin d’une pause en cette année difficile.

« On n’a pas eu cette discussion à l’interne. Ça n’a jamais été dans les orientations du ministère. Vous savez, c’est une année scolaire particulière. Nous jeunes et notre personnel sont soumis à du stress. Une semaine de relâche serait donc bénéfique », de conclure Antoine Déry.

Retour aux nouvelles

Vous avezune nouvelle?

Cinéma Princesse