MENU
Écoute en direct
 
Les amateurs de sports
I DARE YOU (APPELLE TON AMOUR) - CLARKSON KELLY FEAT ZAZ
Voir les chansonsjouées récemment +
Exprimez-vous! Par téléphone Par courriel Sur Facebook
Nouvelles
Politique

15 juillet 2020

François Legault aborde plusieurs sujets régionaux à Rivière-du-Loup

par Kévin Beaulé

Crédit photo : Ciel Fm

François Legault était de passage à Rivière-du-Loup ce mercredi afin de rencontrer différents intervenants de la région.

Le premier ministre du Québec s’est entretenu avec des membres du CISSS du Bas-Saint-Laurent en matinée ainsi qu’avec des élus en après-midi. Il a été question de nombreux sujets à saveur régionale. François Legault souhaite notamment stimuler l’économie de la région et a parlé d’un important projet mené par Premier Tech qui permettrait la création de 500 emplois à court terme. 

« Le projet avec Premier Tech, c’est un projet de l’entreprise privée. Le gouvernement du Québec va quand même investir. C’est un mausus de beau projet avec 500 nouveaux emplois », de dire François Legault.

François Legault a également abordé de nombreux sujets qui défraient la manchette dans la région. Il a réitéré son intention, pour une troisième fois depuis son élection, d’intégrer le prolongement de l’autoroute 20 dans le Plan québécois des infrastructures. Il le fera d’ici la fin de son mandat. 

« La 20 a été retirée du PQI par le Parti libéral du Québec. Je me suis engagé à la remettre dans le PQI d’ici la fin du mandat. Je vais respecter ma promesse », de jurer François Legault.

Le premier ministre du Québec avait également de bonnes nouvelles pour les paramédics du Témiscouata, mais de moins bonnes pour leurs collègues des Basques. Selon lui, l’abolition des horaires de faction ne serait qu’une formalité pour le Témiscouata, mais plus difficile à passer dans les Basques. 

« Les chiffres préliminaires montrent que les critères sont respectés pour le Témiscouata. Par contre, ce n’est pas le cas du côté des Basques. L’utilisation est beaucoup moins grande dans les Basques. Je suis donc optimiste pour le Témiscouata », d’avouer le premier ministre.

La COVID-19 revient dans le débat 

François Legault a aussi fait preuve d’optimisme dans le dossier de la fermeture de la frontière entre le Québec et le Nouveau-Brunswick. Il jure avoir des discussions à ce sujet de façon quasi quotidienne avec son homologue. Le dossier pourrait même se régler dans les prochains jours selon ses dires.  

Le premier ministre du Québec a aussi défendu sa décision d’imposer le port du masque dans les lieux publics fermés partout au Québec à partir de samedi, même dans une région comme le Bas-Saint-Laurent qui ne compte qu’un seul cas actif de la COVID-19. Selon lui, vaut mieux prévenir que guérir, surtout à l’approche des vacances de la construction. 

François Legault a aussi lancé un autre avertissement aux tenanciers de bars de la région. Lors de la dernière fin de semaine, la direction régionale de la santé publique a remarqué que les consignes n’étaient pas respectées dans 35 des 36 établissements visités.   

Retour aux nouvelles

Vous avezune nouvelle?

Cinéma Princesse