MENU
Écoute en direct
 
 
LE GRAND ECART DU COEUR - MICHAUD PATRICE
Voir les chansonsjouées récemment +
Exprimez-vous! Par téléphone Par courriel Sur Facebook
Nouvelles
Sports

21 mai 2020

« Jouer » au soccer en respectant la distanciation sociale de deux mètres?

par Kévin Beaulé

Crédit photo : Courtoisie - Club Le Mondial de Rivière-du-Loup

Les dirigeants de Soccer Québec ont proposé un document au gouvernement du Québec afin de permettre aux jeunes de retourner le plus rapidement possible sur le terrain.

Notre service de nouvelles a consulté ledit document, qui contient un retour au jeu étalé en cinq phases. Si la première phase est acceptée par les instances gouvernementales, les clubs pourront rappeler leurs joueurs, mais il n’y aura pas de match ou de jeu impliquant des duels pouvant permettre des rapprochements de moins de deux mètres.

Les joueurs pourront être impliqués dans des entraînements mettant l’emphase sur l’aspect technique du jeu. Charles-Olivier D’Aoust, directeur technique pour l’Association régionale de soccer de l’Est-du-Québec, avoue que l’organisation de la prochaine saison est très complexe. 

« Pour les plus jeunes, ça sera plus facile de faire respecter les consignes. Ça sera plus difficile avec les joueurs qui sont dans l'élite. La bonne nouvelle, c'est qu'on pourra développer les habiletés techniques de nos joueurs », de dire Charles-Olivier D'Aoust lors d'un entretien téléphonique. 

La saison des équipes compétitives aux oubliettes? 

Charles-Olivier D’Aoust, qui est aussi entraîneur de l’équipe AAA des moins de 21 ans de Rivière-du-Loup, est résigné. Il est conscient que la prochaine saison compétitive est à l’eau. À moins d’un revirement majeur, les parties, si elles sont permises d’ici la fin de l’été, devraient se jouer à l’intérieur de chacune des régions du Québec.

« On peut pratiquement oublier les parties contre des équipes des autres régions. Les matchs, selon moi, risquent de se jouer à l'intérieur d'une même région. C'est une réalité qui sera peut-être difficile à accepter pour certains », de conclure Charles-Olivier D'Aoust. 

Retour aux nouvelles

Vous avezune nouvelle?

Cinéma Princesse