MENU
Écoute en direct
En ondes avec Daniel St-Pierre
Bonjour Grand Portage
12 JOURS DE NOEL (LES) - LES GARS DU NORD
Voir les chansonsjouées récemment +
Exprimez-vous! Par téléphone Par courriel Sur Facebook
Nouvelles
Actualités

10 avril 2020

Les lignes téléphoniques d'urgence inondées d'appels non nécessaires

par Kévin Beaulé

Crédit photo : Photo : Getty Images

La Sûreté du Québec confirme que le volume d’appels des citoyens a grimpé en flèche depuis le début de la crise de la COVID-19.

De nombreux citoyens contactent la centrale téléphonique 911 pour poser des questions farfelues ou non-appropriées. D’autres citoyens utilisent les lignes d’urgence pour s’informer sur la durée du confinement ou pour faire part de situations anodines. Claude Doiron, porte-parole de la Sûreté du Québec, invite les gens à faire preuve de discernement. 

« Ce que les gens doivent comprendre, c’est que les lignes d’urgence doivent servir aux urgences. Le problème qu’on vit présentement, c’est que beaucoup de gens appellent à la Sûreté du Québec pour demander des informations sur le confinement ou pour savoir ce qu’ils peuvent faire ou non pendant la crise. Ce n’est pas à nous de répondre à ces questions », de lancer Claude Doiron.

Claude Doiron assure que les rassemblements illégaux se doivent d’être dénoncés. Il ajoute toutefois qu’il ne faut pas tomber dans la paranoïa ou dans les délations extrêmes qui engorgent les systèmes d’urgence. 

« Ce que je constate, c’est que sur le terrain, la très grande majorité de nos appels pour des déplacements résultent de la dénonciation. C’est correct dans une certaine mesure. Le problème, c’est que nos lignes sont engorgées, car il y a des gens qui dénoncent des situations loufoques », de dire le porte-parole de la Sûreté du Québec.  

Retour aux nouvelles

Vous avezune nouvelle?

Cinéma Princesse