MENU
Écoute en direct
 
Top succès & Génération 70-90
ELOISE - LAUTREC DONALD
Voir les chansonsjouées récemment +
Exprimez-vous! Par téléphone Par courriel Sur Facebook
Nouvelles
Actualités

1 novembre 2019

Jean-Pierre Rioux en furie contre les dirigeants de la SÉMER

par Louis Deschênes

Crédit photo : Courtoisie - SÉMER

La pilule passe de travers dans la gorge des élus de la MRC des Basques concernant la plus récente hausse des tarifs de la SÉMER.

Jean-Pierre Rioux, maire de Trois-Pistoles, déplore la façon de faire des dirigeants de la SEMER, puisque les municipalités se retrouvent sans issue à quelques semaines du dépôt du budget.

« On n’aura pas le choix de payer cette année. On est à minuit moins une dans la préparation de notre budget. On va digérer ça comme une série de couleuvres qu’on va nous envoyer dans la gorge. À partir de maintenant, la lumière est allumée. On n’a pas à subir ça. Est-ce qu’on continue de s’engouffrer ou on fait faillite et on recommence à zéro. C’est l’argent du monde qu’on gère ici », de dire le maire Rioux, visiblement en colère.

Toujours selon le maire de Trois-Pistoles, la proposition présentée à l’ensemble des maires de la MRC n’a pas été bien accueillie, considérant que les municipalités ont toujours accepté les augmentations raisonnables, notamment pour le lieu d’enfouissement technique. La majorité estime que ce n’est pas aux citoyens des Basques de payer pour les déboires et les déficits de l’usine de biométhanisation.

« C’est près de 200 000 $ d’un coup pour la MRC. Il faudra que les gens de la SÉMER viennent nous expliquer ce qui se passe. Il semble qu’ils s’enlignent dans un gouffre sans fond », de conclure Jean-Pierre Rioux.

Retour aux nouvelles

Vous avezune nouvelle?

Cinéma Princesse